Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Venez partager et commenter ( dans le respect svp ) , ceci est un blog de brainstorming pour ceux et celles qui sont éveillés face à la réalité.

Publié le par lepouvoirdelaconnaissance
Publié dans : #RADIOACTIVITÉ+

Depuis environ 3 semaines je surveille de près la situation à St-Louis au Missouri. Disons que c'est pas le genre de nouvelle que nous pourrions voir tourner en boucle dans les médias officiels.

Force est de constater qu'il est très difficile de critiquer ou s'attaquer aux grandes puissances de ce monde ( nucléaire, pétrole, pharmaco , armements etc ). Faire une vague avec un coup d'épée dans l'eau c'est tout un défi ! Mais difficile ne signifie pas impossible ! Tout est dans la force du nombre et dans le sérieux des projets et études. Il faut encourager ceux et celles qui se battent pour changer le monde afin que leurs enfants, petits-enfants, le règne animal et les prochaines générations de terriens puissent évoluer sur une planète saine.

Par exemple : http://www.sortirdunucleaire.org/index.php

Passons aux faits !

Depuis AU MOINS décembre 2010, un feu incontrôlable consume le sous-sol d'un site d'enfouissement à St-Louis au Missouri. Il semble maintenant se diriger vers le nord ( selon la chaleur résiduelle captée en surface ) où se trouve les déchets radioactifs.

Cette ancienne carrière de calcaire exploitée depuis 1939 s'est transformée dès 1950 en dépôt de SULFATE DE BARYUM LESSIVÉ, UN SOUS PRODUIT DE L'ENRICHISSEMENT D'URANIUM LORS DE LA FABRICATION D'ARMEMENTS NUCLÉAIRES. De 1942 à 1946 lors du PROJET MANHATTAN mené conjointement par les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni. Des dizaines de milliers de tonnes de sulfate de baryum ayant servi à la séparation chimique du plutonium de l'uranium ( Ils enrichissent l'uranium par irradiations pour ensuite séparer chimiquement le plutonium de l’uranium ) afin de créer l'arme de destruction massive ultime.

Le sulfate de Baryum N'EST PAS une substance extrêmement nocives en soi. On en retrouve un peu partout autour de nous ( peinture, radiologie médicale et elle fait même partie de la liste des médicaments essentiels de l'OMS ), par contre, si celle-ci a servi à la création de plutonium c'est une autre histoire !

Maintenant, cela fait 5 ans que le feu se propage sous-terre et serait à plus ou moins 300 mètres de l'énorme dépôt NON-CONFINÉ de substances hautement radioactives !! Une commission d'enquête avait mis au jour ce site en 1977 mais, force est de constater, que la décontamination n'est pas assez lucrative. Après plusieurs décennies d'étude de faisabilité, d'enquêtes et de réunions, l'EPA a soumis en 2008 l'idée de confiner les 16 hectares à risque. Cela n'a jamais été fait et ils ont préféré continuer les études en établissant une quarantaine d'options différentes pour décontaminer le secteur ( 2011-2012 ).

En 2013, Ils en viennent à la conclusion que le site à aucune fuite et demeure naturellement bien confiné!!!! MAGIE !!! ( Alors que des résidents se plaignent que des maladies sont liées à une fuite quelconque et que certains arbres du voisinage montreraient des signes de radioactivité résiduelle )

Après les isotopes radioactifs de Tchernobyl qui refusent de traverser les frontières, ceux du Japon qui engendrent aucune contamination de l'océan, voici les isotopes américains pouvant être enterrés comme un os de chien sans danger de contamination.

Maintenant on se demande cette semaine qu'est-ce qui va coûter plus cher. Ils estiment que la décontamination coûterait un demi milliard de dollars !!! QUAND le feu va rentrer en contact et qu'il y aura une fuite, ils devront évacuer le secteur de St-Louis. Ça, c'est légèrement plus difficile à estimer !! Et impossible de creuser pour tenter de l'éteindre parce que l'oxygène va s’engouffrer et la situation va dégénérer.

Souvenez-vous de la fuite radioactive au Nouveau-Mexique que j'avais mentionnée en 2014 seulement rapportée par les médias de banlieue sur place, ou presque. Ce site a été conçu pour tenir le coup 10 000 ANS et déjà un étage s'effondre sur un autre créant une sortie d'air chargée de particules d'américium 241 entre autre. Ce site possède même une plaque semblable à celles embarquées sur les sondes Pioneer ( 1972-1973 ) pour expliquer aux extra-terrestres qui nous sommes et d'où venons-nous via des dessins et symboles les plus compréhensibles. Par contre celle pour le site d'enfouissement sert à faire comprendre à une autre civilisation d'êtres humains dans plusieurs milliers d'années DE NE SURTOUT PAS CREUSER LÀ!!

L'archéologie sera un métier extrêmement dangereux dans le futur !

Il y aura certainement quelques mise-à-jour sur ce sujet loin d'être enterré ;-)

Commenter cet article