Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Venez partager et commenter ( dans le respect svp ) , ceci est un blog de brainstorming pour ceux et celles qui sont éveillés face à la réalité.

Publié le par lepouvoirdelaconnaissance
Publié dans : #RADIOACTIVITÉ+

J'ai téléphoné au RCSR ( réseau canadien de surveillance radiologique ) le 9 décembre 2016 afin de les informer de mes résultats des dernières années. J'ai d'abord tenté de rejoindre directement le chef de la division Éric Pellerin qui avait d'ailleurs été consulté pour l'article de La Presse à mon sujet paru le 14 février 2016. Je me suis buté à une boite vocale donc, j'ai par la suite signalé le numéro de Santé Canada. J'ai mentionné à la dame qui m'a répondu que j'observais une hausse de la radioactivité de fond dans l'environnement et que je souhaitais parler avec Éric Pellerin. Elle m'a dit qu'elle ne l'avait pas vu au bureau de la journée et elle a pris mes coordonnées pour un retour d'appel. À peine 5 minutes plus tard mon téléphone sonne! Ce n'était malheureusement pas celui avec lequel je voulais parler, mais un membre de son équipe en charge, au pays, des mesures sur les rayonnements ionisants qui a fait une thèse postdoctorale sur le radon. L'échange a duré 40 minutes et voici ce que j'en ai tiré en restant au premier niveau, car j'ai compris dès les premières secondes que la porte était fermée. Comme moi, vous allez comprendre pourquoi...

Étant donné que je teste toutes les précipitations et que j'ai noté une hausse dans la moyenne des résultats et ce, particulièrement depuis juillet 2014, je lui ai demandé si de leur côté ils avaient observé le même phénomène dans les précipitations. En spécifiant que je considérais celles-ci liées aux rayonnements telluriques et cosmiques.

Il m'a répondu : " sur les précipitations non " et il s'est lancé dans l'explication d'un phénomène bien connu de la chaine de désintégration de l'Uranium 238. J'ai écouté passivement car j'étais incapable de placer un seul mot et de lui faire comprendre que je connaissais le sujet sur le bout des doigts. Il me coupait la parole dès que j'essayais de m'exprimer. Ça m'a pris une patience de moine tibétain pour ne pas m'emporter. Il a affirmé avoir RIEN OBSERVÉ D'ANORMAL AVEC LEUR SYSTÈME. Je lui demande s'ils ont des données sur la pluie et il me répond : "non l'eau, la pluie ont le fait juste au besoin. Si c'est un produit du radon nous ici on ne le verrait pas nous autre ici parce que ça prend une semaine avant qu'on les mesure donc on verrait rien ça c'est clair". Il ne semble pas comprendre que j'analyse la pluie. Il me demande clairement quel est mon but car eux ne s'intéressent pas aux rayonnements naturels. Il me spécifie que si je m'inquiète pour la santé ce n'est pas dangereux, car les particules sont nocives uniquement si elles sont RESPIRÉES. Comme je constate des augmentations dans l'air depuis avril je lui mentionne que je n'ai pas accès aux données de septembre 2015 à aujourd'hui sur leur site. Il avoue et je cite; " J'avoue que je n'ai pas regardé depuis un bout de temps". Je demande à nouveau s'ils ont observé quelque chose cet automne et il me dit ;"Ben là écoute, je n'ai pas regardé les dernières nouvelles, je ne suis pas ça de façon journalière". Je lui rappelle  que mon problème est qu'il n'y a aucune donnée depuis septembre 2015. Il me répond:" Ben là on est un peu en retard, on a des problèmes d'approbation de nos données".Je l'entends ensuite chercher sur son ordinateur..Ce n'est guère rassurant d'apprendre qu'un scientifique responsable des mesures en radioprotection du gouvernement n'est pas à jour dans ses analyses de données. Mais il y a encore plus aberrant comme vous le verrez plus loin...

Le RCSR se concentre principalement sur la surveillance des rayonnements ionisants d'origines anthropiques ( humaines ). Eux, ils ont appris à l'école qu'il pouvait y avoir des pics de radiations naturels mais que ceux-ci ne représentaient aucun danger (mis à pars le radon dans les habitations). Donc peu importe les hausses constatées, elles seraient sans intérêts voir, impossibles. De mon côté, j'ai appris les mêmes faits au travers de différentes littératures scientifiques mais, je considère les radiations naturelles comme étant en quelque sorte le pouls de la planète.

J'avais beau lui expliqué que j'observais des pics de plus en plus élevés, particulièrement l'automne depuis les dernières années, cela n'a même pas piqué sa curiosité. Je lui rappelle que sur leur site web il y est mentionné que les hausses de la radioactivité naturelle sont notamment plus présentes pendant les période chaudes de l'année. 

Les concentrations de 7Be fluctuent également légèrement selon la saison, alors que les variations saisonnières sont plus marquées dans le cas du 210Pb. Ces variations sont attribuables au mouvement vertical de l'air qui se produit durant les mois plus chauds de l'été, lorsque la couche de transition entre la basse atmosphère et la haute atmosphère est déstabilisée par les variations de température. C'est ce qui explique que la concentration de 7Be augmente habituellement durant l'été."

 

Lorsque je lui mentionne que ce ne doit pas être recommandé d'ingérer de la neige qui tombe à 229 cpm, il me répond: "Oh mon Dieu, un enfant ou une personne qui boit de cette eau là y'a aucun problème monsieur! C'est pas des doses inquiétantes, vous pouvez le calculer". Il ne voit pas de corrélation ou d'augmentation du taux de cancer. Il me revient toujours en me disant que le radon est naturel et qu'il n'est pas dangereux. Pour lui les dangers sur la santé se situent au niveau du radon présent dans les maisons. Je lui ai  spécifié que j'avais aussi un appareil très précis pour mesurer l'activité volumique du radon dans ma maison (Corentium). 

Je lui parle ensuite de leurs données sur le KERMA ( énergie cinétique libérée dans la matière ) qui démontre une hausse en saison estivale pour plusieurs secteurs. Car la très grande majorité du temps l'Argon-41, le Xénon 133 et 135 ne sont pas présents en quantité suffisante pour justifier leur activité volumique. Donc le KERMA total permet d'avoir une idée de la présence des autres radionucléides comme le radon par exemple. En fait, ce sont les seules données accessibles presqu'à jour sur le site web chez Santé Canada. Mon interlocuteur ne semblait pas comprendre que les statistiques qui m'intéressaient particulièrement sont celles sur la radioactivité gamma dans l'air. Car celles-ci montrent les taux de Plomb 210 et Béryllium 7 entre autre. Ce sont elles qui cessent en septembre 2015 ! MAIS J'AI UNE BONNE NOUVELLE CAR, AU MOMENT D'ÉCRIRE CES LIGNES, LE FICHIER PDF A ÉTÉ MIS À JOUR AU MOIS D'AOÛT 2016. Ce sont des données importantes pour moi. Car mes théories pointent principalement vers les isotopes cosmogéniques et telluriques. En effet, comme vous le savez, je m'intéresse aux changements planétaires et je sais que mes résultats ne sont pas une catastrophe immédiate pour la santé, mais s'ils sont un effet collatéral de l'affaiblissement de la magnétosphère, de l'inversement des pôles magnétiques, des cycles solaires diminuants en intensité (à l'exception de l'irradiance solaire) et des rayonnements cosmiques. Ne serait-il pas primordial de s'y intéresser ? 

COMME JE L'AI SOUVENT EXPLIQUÉ, LA RADIOACTIVITÉ DANS L'AIR AUGMENTE SELON L'INTENSITÉ DES PRÉCIPITATIONS ET LEUR CONTENU EN ISOTOPES INSTABLES. DONC, S'IL Y A UNE FAIBLE ET COURTE PRÉCIPITATION TRÈS RADIOACTIVE, LE RÉSEAU DE SURVEILLANCE CANADIEN NE PEUT PAS LE VOIR! IL DOIT Y AVOIR UNE ACCUMULATION RAPIDE AU SOL. ET COMME VOUS AVEZ COMPRIS, ILS NE TESTENT PAS LES PRÉCIPITATIONS POUR CE QUI EST DES RADIONUCLÉIDES NATURELS. Ce qui est un peu normal, il faudrait engager une personne à temps plein pour passer immédiatement les échantillons fraîchement recueillis au spectromètre gamma. J'imagine que c'est plus important d'investir nos impôts pour payer le salaire de fonctionnaires qui gèrent le compte Facebook de la conjointe du premier ministre...

VOICI LE GRAPHIQUE ENFIN PRESQU'À JOUR DU RCSR POUR LA RÉGION DE QUÉBEC. NOTEZ LE PIC DU Be7 aux alentours de décembre 2015. Intéressant de voir que c'est le plus important depuis janvier 2009. 

 

Radioactivité à la hausse et résumé de mon appel au réseau canadien de surveillance radiologique

J'ai essayé de faire un retour sur la pluie mais ce fut très difficile. Je pense qu'il supposait que je testais les flaques d'eau ou le sol pour justifier mes résultats. Je n'ai pas réussi à lui expliquer mes méthodologies. Comme la plaque à échantillon que j'utilise aussi à chaque série de tests lors de précipitations: je récolte les échantillons le plus rapidement possible dans un récipient et je les teste dans l'immédiat avec plus d'un appareil calibré pour, disons le, «blinder» mes résultats. Si pour les scientifiques du gouvernement il n'y a aucun danger d'ingérer de la neige qui rayonne à 0.059 mR/h ( équivalent à 5.17 mSv/an ) et 229.1 CPM, moi je vous le déconseille fortement. Pour la simple raison que l'estomac et le côlon ont le même facteur de pondération tissulaire que les poumons. 

Si j'avais eu à faire à un vrai chercheur, il aurait au minimum eu l'intérêt de regarder mes résultats. D'autant plus qu'il m'a dit que c'était intéressant que j'observe ces faits mais, qu'il n'y avait aucune littérature sur le sujet.

Il m'a dit à un certain moment dans la conversation "contrairement à vous, on essaie de ne pas apeurer la population". Bien entendu, lorsqu'on nous martèle que le C02 d'origine humaine engendre un réchauffement global catastrophique, ce n'est pas pour nous effrayer et nous faire payer plus de taxes!

Bref,JE SUIS PROBABLEMENT LE SEUL A PRENDRE DES LECTURES GEIGER SUR LES PRÉCIPITATIONS ! DE PLUS, SI ELLES SONT DE COURTES DURÉES, ILS NE PEUVENT EN AUCUN CAS VOIR CE QUE J'OBSERVE SUR LEUR RÉSEAU QUI MESURE UNIQUEMENT L'AIR. 

Ma réel inquiétude pour le moment n'est pas NÉCESSAIREMENT l'impact sur la santé. Je m'intéresse aux changements d'ordre planétaire. Je ferai un compte rendu annuel 2016 pour faire suite à celui de 2015. 

Je vais maintenant passer à l'étape suivante dans mon processus et contacter les bonnes personnes.

 

PRÉCIPITATIONS DE DÉCEMBRE 2013 À DÉCEMBRE 2016

PRÉCIPITATIONS DE DÉCEMBRE 2013 À DÉCEMBRE 2016

VERT=SOL ( AUCUNE DONNÉE EN SAISON HIVERNALE) ROUGE= AIR ( 1 MÈTRE DU SOL) BLEU=PRÉCIPITATIONS

VERT=SOL ( AUCUNE DONNÉE EN SAISON HIVERNALE) ROUGE= AIR ( 1 MÈTRE DU SOL) BLEU=PRÉCIPITATIONS

Commenter cet article

Butler Quidam 31/12/2016 03:16

Google traduction : Tout le long de la côte ouest canadienne, les moules sont en train de mourir. Leurs corps sont gonflés par des tumeurs. Un fluide de sang remplit leurs intérieurs . Ils sont tous malades de la même chose: le cancer. Et il semble se propager.
Mais quand le biologiste moléculaire Stephen Goff a autopsié ces moules, il a trouvé quelque chose d'étrange. Les cellules tumorales ne sont pas de le même ADN que leur hôte. Chaque moule a été tué par la même ligne de cellules cancéreuses, qui ont sauté d'un individu à l'autre comme un virus...
http://www.nature.com/articles/nature18599.epdf?referrer_access_token=DMIzr_F_VjVjoH4bcShZR9RgN0jAjWel9jnR3ZoTv0OjkPjG9aN7u5renAFbc2gftVdkA-5vRxqtzp-f_OfyJCcrVfEyuiu0gWSDdoRVFo8fKJo5l8odApfBKD21VzYqaec01z9XPgxf5fTDh17SWqByuGl4y56rpKnteT6zn2Xc54fKwDbXf7ksr8EOWSxuG3prtgT0RaW6xJSbB2T0gDAaKnDjPAbb5NaHhvQe4zSH2B4_lGJWzOhrfdogp3dniJZEZ9aQOs6pe9xmVsSxutXvVW8MiqLF1C6G3rGVTV4%3D&tracking_referrer=www.washingtonpost.com

Butler Quidam 31/12/2016 02:56

Je suis impressionné. Obtenir des réponses comme tu l'as fait reste surprenant. Il faut traduire ton texte et le faire circuler. Tu connais Fukushima Diary ?

lepouvoirdelaconnaissance 31/12/2016 03:23


Merci Butler Quidam :-)
Oui ce serait une bonne idée de traduire et partager. Mais ce que je détecte ne provient pas de Fukushima. Pour éviter de semer la confusion sur un sujet déjà complexe, il vaudrait mieux viser d'autres groupes de recherches que ceux dédiés à Fukushima.

Marco 29/12/2016 17:02

Bonjour,
serait-ce possible d'avoir l'équation de conversion de vos CPM en nSv ? J'aimerais pouvoir comparer avec les résultats que j'ai trouvé en france
Sur ce site il y a des relevés partout en Europe en temps réel, je les trouve bien stables par rapport aux votres
https://remap.jrc.ec.europa.eu/GammaDoseRates.aspx

lepouvoirdelaconnaissance 02/01/2017 21:04

La demi-vie du Xenon 133 est d'un peu plus de 5 jours. Il est plus qu'improbable que je détecte cet isotope instable dans les précipitations. Mes échantillons rayonnent à un niveau naturel 2 heures après la récolte. Une grande partie des radionucléides atteignent leur équilibre en moins de 30 minutes.

Quidam 01/01/2017 04:32

Je respecte ton choix. Et si st si ...“…Total Xenon-133 emissions are 16.7 EBz, 1/3 more than the estimated inventory of the site, and 2.5 times the estimated Chernobyl release of 6.5 EBq…” “which is the largest radioactive noble gas release in history not associated with nuclear bomb testing.” ...

lepouvoirdelaconnaissance 30/12/2016 01:28

Bonjour Marco,
Il est impossible de convertir des CPM sans connaître les isotopes instables. Je fais aussi des relevés en mR/h. Autre chose, le réseau que vous mentionnez procure des données sur l'air et non sur les précipitations. De mon côté aussi les résultats sur l'air à 1 mètre du sol sont beaucoup moins impressionnants que ceux sur les précipitations.
Voici un exemple de résultat sur l'air en mR/h pendant une averse : 0.026 mR/h ( 11/10/2016 )
Neige : 0.059 mR/h ( 02/12/2016 )
Et voici un lien pour convertir : http://www.translatorscafe.com/unit-converter/en/radiation/27-24/
Bonne soirée

Corpus 29/12/2016 15:36

Bonjour Carlos,

Vous avez beaucoup de patience ! C'est très frustrant tenter de partager, de communiquer dans un esprit de vérité en vain et quand l'autre prétend, nie ou refuse d'écouter. Mais ce qui est bien c'est que maintenant vous savez où vous en êtes et à quoi vous attendre pour la première partie de votre plan! Que se passe-t-il ensuite ? Irez-vous vers les médias honnêtes (si cela s'avère encore possible à l'heure actuelle ! :-)) Pensez-vous que des revues scientifiques 'sérieuses' seront interpellées ? Du moins pour susciter un débat, une discussion publique ?

Que celui qui a des oreilles pour entendre entende... à bon entendeur salut!

Corpus

Carlos Ramirez 30/12/2016 04:37

Bonjour Corpus,
À l'ère de l'information, l'ignorance est un choix ;-)
Oui j'ai un plan pour contacter les bonnes personnes au niveau de la recherche. Pour ce qui est des journalistes on verra bien. Je veux surtout m'assurer que le sujet soit traité de la bonne façon. La prochaine fois ce sera pas une discussion de 30 minutes au téléphone ( référence à l'article de La Presse ) qui permettra la publication d'un article à mon sujet.
Je vais vous tenir informé des prochains développements :-)
Merci infiniment pour votre support, votre éveil et vos bons mots !

mario 29/12/2016 14:43

C'est désolant cette attention, au mieux respectueuse, d'un fonctionnaire :(

Comme ont le sait, au Canada, si tu ne meurs pas entre 8:00 et 16:00 durant la semaine(lundi et vendredi n'étant pas inclus), tu tomberas dans le classeur #13, celui de la 'maison des fous' des 12 travaux d'Astérix !

"...contrairement à vous, on essaie de ne pas apeurer la population..."

Merde, il se prend pour Dieu le fonctionnaire ? je ne lui souhaite pas qu'un de ses enfants tombe malade et que lui aussi se ramasse dans le classeur #13 en attente de soin !!!

Bon travail de votre part, et j'espère que vous trouverez quelqu'un de votre niveau de connaissance qui prendra le temps de vous écouter !!!

lepouvoirdelaconnaissance 30/12/2016 00:15

Merci Mario ! :-)

Articles récents

Hébergé par Overblog