Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Venez partager et commenter ( dans le respect svp ) , ceci est un blog de brainstorming pour ceux et celles qui sont éveillés face à la réalité.

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #Climatologie, #Soleil_cycle24

On nage en plein délire dans cet article  de La Presse où Al Gore est pratiquement élevé au rang de prophète climatique. Je ne peux pas croire que certaines personnes avalent tout rond ces absurdités qui n'ont rien de scientifiques.

 

Selon le quotidien, les prédictions insensées d'Al Gore en 2006 se sont réalisées. MONTÉE DES EAUX, INCENDIES, VENTS VIOLENTS ETC. L'élévation du niveau des océans est un phénomène naturel en cette période qu'est l'Holocène ET N'A RIEN DE DRAMATIQUE. Évidemment nous avons des périodes plus chaudes et d'autres plus froides mais celles-ci répondent aux cycles d'activité magnétique du soleil. Le champ magnétique stellaire était puissant lors de l'optimum climatique médiéval (aussi appelé maximum médiéval) et plus faible lors des périodes glaciaires comme le minimum de Dalton et de Maunder. Et tout ceci a un lien direct avec les rayonnements cosmiques qui sont plus intenses lorsque notre étoile est faible. Ceux-ci ont un impact direct sur la chimie et la dynamique atmosphérique. Des courants jets dont la sinuosité est accentuée (blocages atmosphériques et extrêmes de température), une tropopause surélevée en équateur et affaissée aux pôles. Moins d'ozone dans la stratosphère à l'équateur et plus dans la mésosphère aux pôles. Ceci a naturellement aussi un impact au niveau de l'intensité des UVA et UVB. Le cycle des glaciers peut être ainsi légèrement plus affecté par la sublimation mais absolument pas par le réchauffement atmosphérique! Il y a aussi bien sûr la géothermie. 

J'avais commencé à expliquer dans cette vidéo que les déluges allaient se multiplier assez rapidement et que le forçage radiatif négatif (albédo) naturel allait s'amplifier étant donné la formation de nuages (molécules d'eau) par les rayonnements cosmiques primaires et secondaires. Le potentiel d'initiation de la foudre augmentera lui aussi. Nous sommes dans une période de transition qui nous mèneras, si les variables à l'équation demeurent les mêmes, à une autre période glaciaire. Une période où normalement l'activité volcanique est elle aussi à la hausse (albédo amplifié).

Et voici probablement la pire citation de l'article: "Car Al Gore AVAIT RAISON: l'eau a bel et bien monté à Manhattan..."

 Oui l'eau a monté à Manhattan LORS DU PASSAGE D'UN OURAGAN QUI A CRÉÉ UNE ONDE DE TEMPÊTE. Cela n'a RIEN À VOIR avec la fonte des glaces et le niveau des océans!! Et Oui des morceaux d'iceberg se détachent, MAIS DE FAÇON NATURELLE ANNÉE APRÈS ANNÉE. La géothermie a aussi son rôle à jouer à ce niveau selon la géolocalisation. Bien sûr ils iront prendre des images du côté Est de l'Antarctique où l'activité volcanique sous-marine est très présente. Mais feront fi de l'accumulation de glace dans les autres secteurs. 

On nous prend vraiment pour des idiots !

 

 

La Presse, Al Gore et le comble de l'absurdité...

Commenter cet article

Jean 06/08/2017 21:37

Carlos, merci pour l'info sur l'Holocène, qui m'était inconnue.

Carlos Ramirez 07/08/2017 00:29

Ça fait plaisir Jean! Comme on dit, ensemble on sait tout mais, il faut se parler ;-).