Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Venez partager et commenter ( dans le respect svp ) , ceci est un blog de brainstorming pour ceux et celles qui sont éveillés face à la réalité.

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #Météorologie, #Climatologie, #Soleil_cycle24

 

Comme je l'ai mentionné à plusieurs reprises, étant dans une période où l'activité solaire est faible et que les rayonnements cosmiques augmentent, la circulation et la chimie atmosphérique changent (couverture nuageuse amplifiée, forçage radiatif négatif, précipitations, ozone etc). La science officielle dit clairement que c'est le Soleil et la rotation de la planète qui influencent les courants atmosphériques. Tel un magicien, de l'autre main on nous miroite que c'est le réchauffement anthropique dû aux GES (gaz à effet de serre) qui accentue la sinuosité des courants jets, créant ainsi des blocages atmosphériques. Les principaux responsables des conditions de sécheresses et/ou temps frais. 

La tropopause, où se trouvent ces fameux courants jets, est présentement surélevée vers l'équateur et affaissée vers les pôles. C'est lorsque la tropopause "plonge" que les dépressions (cyclogenèse) se forment. Plus elle s'affaisse brutalement, plus la dépression est importante. Jumelée avec des vents de cisaillement faibles,cela amplifie le phénomène. Je tente d'expliquer tout ceci depuis un bon moment et j'y reviendrai en détails lors de la conférence à Montréal. 

Voici un exemple avec 3 images des courants atmosphériques de surface du jour, en partant du sud (Harvey) vers le nord. REGARDEZ LA VITESSE DES VENTS EN BAS À GAUCHE SUR LES IMAGES.

PASSONS À LA DÉPRESSION UN PEU PLUS AU NORD PRÈS DE LA CÔTE EST AMÉRICAINE:

ET ENFIN CELLE LA PLUS AU NORD:

Bien sûr, Harvey est maintenant une tempête tropicale mais ces images parlent d'elles-mêmes.

Surtout, il est important de rappeler à quel point la saison des cyclones de l'océan Indien a été surprenante en 2016-2017. Aucune activité cyclonique de novembre à janvier, UNE PREMIÈRE EN 50 ANS! 

Un autre petit rappel : 

 

Et maintenant, disons bonjour à Irma qui devrait atteindre le stade d'ouragan dans plus ou moins 48 heures. Nous verrons quelle force elle atteindra !

 

Une saison cyclonique 2016/2017 peu active et très singulière

Commenter cet article

Jean 30/08/2017 19:58

Héhéé, je viens tout juste de comprendre la métaphore du poster "L'erreur climatique": une tempête dans un verre d'eau! Savoureux!

Bonne préparation à cette conférence, Carlos.

Carlos Ramirez 30/08/2017 20:21

En fait c'est une image qui a été utilisée par un autre site qui a partagé une de mes publications. J'ai trouvé qu'elle était parfaite pour l'affiche ;-).
Merci beaucoup Jean!