Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Venez partager et commenter ( dans le respect svp ) , ceci est un blog de brainstorming pour ceux et celles qui sont éveillés face à la réalité.

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #Climatologie, #Soleil_cycle24

Voici un commentaire que je dois partager ici aussi. Vous le trouverai en 2 parties sur cet article

« La rapidité de cette hausse est toute aussi brutale, du jamais vu dans les observations directes et indirectes au long de l’histoire, selon L’OMM. »

 

Je suppose qu’ils ont oublié ceux qui consultent attentivement les données et/ou il y a eu erreur humaine à L’OMM. Une hausse de 3,3 ppm en un an n’a rien de dramatique ! La teneur de dioxyde de carbone varie dans le temps. Les 6 premiers mois de l’année 1978 démontrent une hausse de 3,8 ppm ! Mais c’est la moindre des erreurs de L’OMM car ils ont simplement choisi les dates pour maximiser l’écart. Comme je l’ai fait pour 1978 !

Reprenons l’exercice de façon honnête. La dernière valeur disponible est celle du 22 octobre 2017. Elle est de 404,1 ppm. Trouvons maintenant une valeur le plus près possible il y a un an. Le 23 octobre 2016, elle est de 402,07 ppm. Ainsi nous observons une augmentation de 1,94 ppm et non de 3,3 ppm.

Et nous pourrions même faire des tonnes d’exercices semblables et démontrer des baisses à court terme ! Par ailleurs, le 14 mai dernier nous étions à 410,36 ppm ! Le CO2 est souvent plus présent en mai. Je parie qu’aucun membre du GIEC a remarqué !

 

Et pour ce qui est de l’horizon temporel limité de l’OMM et du GIEC. Les taux de CO2 du Paléozoïque au Cénozoïque étaient la plupart du temps, beaucoup plus élevés qu’à notre époque ! Jusqu’à 20 fois supérieurs en fait. La température était effectivement plus chaude car le CO2 répond à celle-ci. La Terre, la vie végétale et animale étaient très loin de suffoquer ! Nous sommes en ce moment dans une période chaude (Holocène/interglaciaire) d’une période glaciaire qui dure depuis 2 millions d’années. Cette période interglaciaire est elle aussi composée de périodes chaudes et froides. L’optimum climatique médiéval de l’an 1000 à 1300 qui est comparable à aujourd’hui en est un bel exemple (ainsi que l’empire romain et l’Exode en Égypte 1000 ans plus tôt).

Alors que les périodes froides représentent les temps très durs pour beaucoup d’espèces, dont la nôtre. Elle inclue notamment beaucoup d’éruptions volcaniques, car l’attraction magnétique de surface est diminuée par un soleil plus faible, la pression s’accumule, car il y a moins de mouvement dans la lithosphère. Cela mène inévitablement à de forts séismes et éruptions. Le froid peut être très soudain dans de telles circonstances…

 

Même si nous multiplions par 25 les taux de CO2, la vie animale survivrait sans problème, car la toxicité du dioxyde de carbone commence par des maux de tête autour de 3-4 % de concentration et devient mortel selon le temps d’exposition entre 10 et 40 %. Et tout cela selon la teneur en oxygène. Or, actuellement nous sommes à 0.04 % de CO2 ! Multipliez par 20 et vous obtenez 0.8, comme à l’époque des dinosaures, des grosses bibittes et des plantes gigantesques ! Car oui le CO2 est la nourriture des plantes qui s’en réjouissent pleinement à 1500 ppm. Et je termine avec une autre grossière erreur, celle d’utiliser une image d’une ville remplie de smog pour une publication sur le CO2. Car à la base, cette molécule est INVISIBLE et inodore. Mais oui, la pollution et la gestion des ordures devraient faire partie des priorités.

 

Voir les commentaires

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #Climatologie, #Soleil_cycle24, #RADIOACTIVITÉ+

À lire sur Conscience du peuple...

Malgré que je commente toujours avec politesse, depuis plusieurs années mes écrits sous divers articles sont supprimés ou refusés. J'ai souvent mentionné depuis les dernières années que les articles sur le réchauffement climatique (qu'ils appellent aujourd'hui "changements climatiques") se verraient multiplier et qu'ils allaient frapper très fort pour rentrer dans la tête des gens que NOUS sommes responsables du climat. Or, nous assistons à une véritable explosion de ces papiers en 2017 ! J'en ai assez de voir autant d'incohérences, de manque de rigueur scientifique et de manipulation par la peur. Car nos jeunes enfants en sont aussi victimes ! Plusieurs personnes oeuvrent pour cette mauvaise cause sans même le savoir (certains enseignants par exemple). Pas parce qu'ils ne sont pas intelligents, simplement parce qu'ils sont trop proche de l'arbre qu'on leur a planté dans leur face pour voir la forêt et, qu'ils sont encore trop paresseux pour faire quelques pas en arrière pour observer une vue d'ensemble.  

Le processus doit être rationnel et NON émotionnel ! Et croyez-moi, le processus d'analyse globale en climatologie est TRÈS long ! Il faut être passionné de plusieurs disciplines ! Je considère les certitudes comme une menace intellectuelle et je suis très minutieux dans mes recherches. Beaucoup ont la certitude du réchauffement sans même avoir lu un seul rapport du GIEC. Paradoxalement, un grand nombre d'entre eux auront peu ou pas confiance aux différents gouvernements, alors que le GIEC est le SEUL groupe de scientifiques contrôlés par L'ONU. 

Je vais faire de mon mieux pour alimenter poliment les remises en question sur certains articles que je consulterai. Lorsque mes commentaires seront supprimés, j'aurai besoin d'aide pour partager les informations. Comme Isabelle (blog Conscience du peuple), mes amis et ma blonde l'ont fait hier. Je termine en image avec le bricolage de ma blonde qui représente (bouteilles à part) ce que je ressens en voyant certains articles sur le réchauffement anthropique et la manipulation qui vient avec pour nos jeunes. Joyeux Halloween !

L'intervention de Carlos Ramirez sur le site de Météo Média (site météorologique du Québec) a été supprimée

Voir les commentaires

Publié le par lepouvoirdelaconnaissance
Publié dans : #Séismes

Foyer à 14 km de profondeur

Séisme de magnitude 7.0 en Nouvelle-CalédonieSéisme de magnitude 7.0 en Nouvelle-Calédonie

Voir les commentaires

Publié le par lepouvoirdelaconnaissance
Publié dans : #Séismes

Foyer à 14 km de profondeur

Séisme de magnitude 7.0 en Nouvelle-CalédonieSéisme de magnitude 7.0 en Nouvelle-Calédonie

Voir les commentaires

Publié le par lepouvoirdelaconnaissance
Publié dans : #Séismes

Foyer triangulé à 549 mètres de profondeurs.

Conséquence directe du trou coronale 37.

Séisme de magnitude 6.7 en Indonésie Séisme de magnitude 6.7 en Indonésie
Séisme de magnitude 6.7 en Indonésie

Voir les commentaires

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #RADIOACTIVITÉ+, #Soleil_cycle24

Étant donné qu'à chaque année les pics importants arrivent en automne, voici une mise à jour du graphique sur les précipitations (depuis décembre 2013) en attendant de voir ce que la fin de l'année 2017 nous réservera comme surprise. Le mois de septembre a affiché un pic à un peu plus de 140 cpm AVANT que le Soleil s'active avec ses  25 éruptions de classe M et 4 de classe X. Aujourd'hui le 7 octobre, la pluie a varié entre 83 et 96 cpm. L'air à un mètre du sol a atteint jusqu'à 60.2 cpm appareil à la vertical). Le sol (accumulation): 171.8 cpm. 

J'en profite pour remercier et saluer les personnes qui ont assisté à ma conférence à Montréal le 30 septembre. Je me considère privilégié de vous avoir rencontrer! 

Mise à jour du graphique sur la radioactivité dans les précipitations
Quelques exemples de relevésQuelques exemples de relevés
Quelques exemples de relevésQuelques exemples de relevés

Quelques exemples de relevés

Voir les commentaires