Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Venez partager et commenter ( dans le respect svp ) , ceci est un blog de brainstorming pour ceux et celles qui sont éveillés face à la réalité.

Articles avec #soleil_cycle24 catégorie

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #Climatologie, #Soleil_cycle24

On nage en plein délire dans cet article  de La Presse où Al Gore est pratiquement élevé au rang de prophète climatique. Je ne peux pas croire que certaines personnes avalent tout rond ces absurdités qui n'ont rien de scientifiques.

 

Selon le quotidien, les prédictions insensées d'Al Gore en 2006 se sont réalisées. MONTÉE DES EAUX, INCENDIES, VENTS VIOLENTS ETC. L'élévation du niveau des océans est un phénomène naturel en cette période qu'est l'Holocène ET N'A RIEN DE DRAMATIQUE. Évidemment nous avons des périodes plus chaudes et d'autres plus froides mais celles-ci répondent aux cycles d'activité magnétique du soleil. Le champ magnétique stellaire était puissant lors de l'optimum climatique médiéval (aussi appelé maximum médiéval) et plus faible lors des périodes glaciaires comme le minimum de Dalton et de Maunder. Et tout ceci a un lien direct avec les rayonnements cosmiques qui sont plus intenses lorsque notre étoile est faible. Ceux-ci ont un impact direct sur la chimie et la dynamique atmosphérique. Des courants jets dont la sinuosité est accentuée (blocages atmosphériques et extrêmes de température), une tropopause surélevée en équateur et affaissée aux pôles. Moins d'ozone dans la stratosphère à l'équateur et plus dans la mésosphère aux pôles. Ceci a naturellement aussi un impact au niveau de l'intensité des UVA et UVB. Le cycle des glaciers peut être ainsi légèrement plus affecté par la sublimation mais absolument pas par le réchauffement atmosphérique! Il y a aussi bien sûr la géothermie. 

J'avais commencé à expliquer dans cette vidéo que les déluges allaient se multiplier assez rapidement et que le forçage radiatif négatif (albédo) naturel allait s'amplifier étant donné la formation de nuages (molécules d'eau) par les rayonnements cosmiques primaires et secondaires. Le potentiel d'initiation de la foudre augmentera lui aussi. Nous sommes dans une période de transition qui nous mèneras, si les variables à l'équation demeurent les mêmes, à une autre période glaciaire. Une période où normalement l'activité volcanique est elle aussi à la hausse (albédo amplifié).

Et voici probablement la pire citation de l'article: "Car Al Gore AVAIT RAISON: l'eau a bel et bien monté à Manhattan..."

 Oui l'eau a monté à Manhattan LORS DU PASSAGE D'UN OURAGAN QUI A CRÉÉ UNE ONDE DE TEMPÊTE. Cela n'a RIEN À VOIR avec la fonte des glaces et le niveau des océans!! Et Oui des morceaux d'iceberg se détachent, MAIS DE FAÇON NATURELLE ANNÉE APRÈS ANNÉE. La géothermie a aussi son rôle à jouer à ce niveau selon la géolocalisation. Bien sûr ils iront prendre des images du côté Est de l'Antarctique où l'activité volcanique sous-marine est très présente. Mais feront fi de l'accumulation de glace dans les autres secteurs. 

On nous prend vraiment pour des idiots !

 

 

La Presse, Al Gore et le comble de l'absurdité...

Voir les commentaires

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #Soleil_cycle24, #Blackout

Au même moment où la tempête magnétique causée par le vent soutenu d'un trou coronal commence, une considérable panne de télécommunication a lieu chez Bell. L'article mentionne que les réseaux cellulaires, LIGNES FIXES et internet ne fonctionnent plus, de même que les lignes d'urgences 911. 

Je ne peux pas certifier que la tempête magnétique est en cause. Par contre, je remarque qu'il y a souvent des pannes lorsque l'évènement géomagnétique est provoqué par un trou coronal. Notre magnétosphère affaiblie intercepte probablement plus difficilement les vents solaires soutenus. La vélocité actuelle est de 718.7 km/sec avec une densité de protons à 9.1/cm3. L'indice Kp commence à augmenter et nous devrions être en tempête magnétique de force G2 (modérée) dans les prochaines heures. Si le ciel et votre géolocalisation le permettent, des aurores boréals seront visibles ce soir. 

 

Tempête magnétique et panne majeure chez Bell : Internet et téléphones paralysés en Atlantique
Tempête magnétique et panne majeure chez Bell : Internet et téléphones paralysés en AtlantiqueTempête magnétique et panne majeure chez Bell : Internet et téléphones paralysés en Atlantique

Voir les commentaires

Publié le par lepouvoirdelaconnaissance
Publié dans : #Soleil_cycle24

La tache solaire 2665 n'avait pas encore dit son dernier mot en produisant une nouvelle éruption massive. Les données ne sont pas toutes disponibles pour l'instant mais, par chance encore une fois, l'éjection de masse coronale ne sera pas dirigée vers la Terre.

Elle devrait perdre de la vigueur avant qu'on l'aperçoive à nouveau dans les prochains jours si elle fait un second passage. 

Une deuxième éjection de masse coronale colossale en moins d'une semaine
Une deuxième éjection de masse coronale colossale en moins d'une semaineUne deuxième éjection de masse coronale colossale en moins d'une semaine

Voir les commentaires

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #Soleil_cycle24

Une éruption solaire majeure a eu lieu la nuit dernière. On parle certainement d'une classe X et d'une éjection de masse coronale possédant les caractéristiques de ce qu'on appelle un killshot. ELLE N'EST TOUTEFOIS PAS DIRIGÉE VERS NOUS. Inutile de courir à l'épicerie! Mais dans d'autres circonstances c'est ce que je vous aurais dit avec une telle éruption! C'est la planète Mars qui se trouve dans la ligne de feu. 

Éruption solaire TITANESQUE le 23 juillet 2017Éruption solaire TITANESQUE le 23 juillet 2017
Éruption solaire TITANESQUE le 23 juillet 2017

Voir les commentaires

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #Soleil_cycle24, #RADIOACTIVITÉ+

Voici un exemple de ce que j'observe et tente d'explique depuis quelques années. Pour plusieurs je devrais observer une hausse de mes résultats lors de réception d'éjections de masse coronale où lors des possibles tempêtes de radiation qui précèdent la tempête magnétique. Il est important de comprendre que lorsqu'une tache entre en éruption, il suffit d'une trentaine de minutes pour que les protons rejoignent la Terre et absorbent nos signaux HF . Nous étions en tempête de radiation S1 depuis le 14 juillet.

Celle-ci est terminée et nous sommes maintenant en tempête magnétique qui elle débute généralement 2 à 3 jours après ladite éruption. Une tempête modérée (G2) est prévue pour aujourd'hui et demain. Mais je ne serais pas étonné de voir brièvement un niveau G3 car la densité a changé brusquement dans les dernières heures. Signifiant que ce vent de particules a été compressé par l'autre rafale plus puissante qui la suit de près. Voir la ligne orange sur cette photo:

 

C'est-à-dire que ce que nous observons en ce moment est probablement un double impact (ou très rapproché) de la réception de particules provenant du trou coronal qui nous faisait face quelques jours AVANT l'éruption de la tache 2665 et de son éjection de masse coronale. Car elle est arrivée 24 h plus tôt que ce que les modèles anticipaient. Nous pourrions aussi ne pas dépasser le niveau G2 car tout dépend également de la densité. Observez le ciel ce soir pour de possibles aurores! 

 

À CE JOUR, JE N'AI JAMAIS PU FAIRE DE LIEN ENTRE LES TEMPÊTES SOLAIRES ET MES PICS ÉLEVÉS DANS LES PRÉCIPITATIONS. Sauf le fait que lorsque le SOLEIL EST ACTIF je ne détecte aucun pic majeur et lorsqu'il est calme, voir trop calme, MES RÉSULTATS AUGMENTENT. Ceci n'est qu'une partie des faits observés, car il y a aussi la direction des courants atmosphériques de surface ( secteur nord ) et les pics saisonniers ( automne ). 

Ce matin il y a eu une courte averse et j'ai obtenu des résultats très normaux. 40.1 CPM et 44.1 CPM. 

 

L'AUGMENTATION DE LA RADIOACTIVITÉ DANS LES PRÉCIPITATIONS QUE J'OBSERVE DEPUIS QUELQUES ANNÉES PROVIENT CERTAINEMENT D'UN MÉLANGE DE RADIATIONS TELLURIQUES ET COSMIQUES. Il peut y avoir une légère hausse de radiation provenant de la chaîne de désintégration de l'Uranium ( radon, plomb, bismuth etc ) lorsque la pression atmosphérique est basse ( comme dans une maison lorsqu'on a un foyer à l'étage, la pression fait monter le radon dans les fondations ). Mais les pics très élevés comme mon record de 243.1 CPM sur les précipitations en décembre 2016 prennent très fort probablement origine dans le bombardement de particules cosmiques primaires et SECONDAIRES. Comme les neutrons qui ont plus ou moins 12 minutes de demi-vie. IL EST IMPORTANT DE COMPRENDRE ICI QUE JE SUIS TÉMOIN DIRECT DE CES PHÉNOMÈNES. Je suis en mesure de confirmer d'autres études scientifiques qui prouvent aussi la hausse des rayonnements cosmiques.  

Je m'attends à des pics particulièrement importants d'ici 2019-2020. Et voir beaucoup d'impacts au niveau des bouleversements terrestres et météorologiques. Augmentation significative de la couverture nuageuse et par conséquent du forçage radiatif négatif ( albédo ). Je reviendrai en détails sur le sujet et beaucoup plus dans la suite de la série vidéo. 

Voici une mise à jour du graphique sur la radioactivité dans les précipitations de décembre 2013 à ce matin. Les résultats de l'automne 2017 seront très importants! 

 

Voir les commentaires

Publié le par lepouvoirdelaconnaissance
Publié dans : #Soleil_cycle24

Avant de poursuivre avec la mise à jour sur cette éruption solaire qui a produit une éjection de masse coronale en partie dans notre direction, j'aimerais faire un léger clin d'oeil à TVA Nouvelles. Ils ont publié un article à propos de la tache solaire 2665 quelques heures avant la longue éruption de celle-ci. 

"La NASA a capté ces images dans la région active du Soleil la «12665» le 5 et le 11 juillet derniers. Il s’agit de la seule tache solaire détectée récemment. «Ces taches, comme des taches de rousseur semblent être toutes petites, mais la taille est ''relative''. Dans les faits, elle est beaucoup plus grosse que notre planète», précise la NASA."

 

1. IL NE S'AGIT PAS DE LA SEULE DÉTECTÉE RÉCEMMENT. SUR LES 194 JOURS ÉCOULÉES DEPUIS LE DÉBUT DE L'ANNÉE, 44 DE CEUX-CI FURENT "SANS TACHES". Donc 150 jours avec des "FRECKLES" La dernière année à battre est 2009 avec 260 jours sans tache solaire. Nous pourrions surpasser ce chiffre en 2019-2020 avant de rentrer dans le cycle solaire 25.

2. Elle est loin d'être impressionnante par sa grosseur ! Nous avons observé des taches beaucoup plus imposantes par le passé.

 

En fait, nous devrions être beaucoup plus impressionnés par la faiblesse du cycle 24 et les projections de ceux à venir. Le champ magnétique stellaire diminue ( 8nT à 4 nT ) en même temps que notre bouclier magnétique terrestre perd de la vigueur. Est-ce que les fakes news TVA essaient de faire croire que le Soleil est actif au lieu de livrer des faits scientifiques conforment à la réalité?

Revenons à nos moutons ! Cette éruption solaire aura duré 2 heures ( avec un pic de 44 minutes ) et a bel et bien engendré une éjection de masse coronale en partie vers nous. C'est Vénus qui sera la plus touchée. D'ici 72 heures nous devrions recevoir ce vent de particules(16 juillet). Cela dépend de sa vélocité. Celle-ci, ainsi que la densité, jouera un rôle sur l'intensité de la tempête magnétique. Une tempête G2 est anticipée. Il est important de noter aussi que nous attendons un peu avant ( demain ) la réception d'une autre rafale de particules causée par le trou coronale qui nous a fait face ces derniers jours. Il vaudrait mieux que les 2 n'arrivent pas en même temps. 

Voici une vidéo où j'explique le phénomène et ses liens avec la météorologie ainsi que la climatologie : https://www.youtube.com/watch?v=iczw2ltPRbI

Les 2 dernières tempêtes magnétiques du mois: 

http://www.lepouvoirdelaconnaissance.com/2017/07/une-tempete-magnetique-cause-une-gigantesque-panne-de-courant-en-amerique-centrale.html

http://www.lepouvoirdelaconnaissance.com/2017/07/tempete-magnetique-et-panne-electrique-a-los-angeles.html

 

 

Longue éruption solaire de classe M2.4 et mise à jour importante
Longue éruption solaire de classe M2.4 et mise à jour importante

Voir les commentaires

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #Blackout, #Soleil_cycle24

25 minutes après le début de la réception d'un vent de particules solaires qui a fait monter l'indice Kp à 5 la nuit dernière, une station électrique a pris feu à Los Angeles. Un évènement qui rappel celui-ci survenu au début du mois en Amérique centrale. Encore un indice de la fragilité grandissante de notre magnétosphère ? 

Officiellement ce sera certainement la chaleur ou autres causes...

 

" It was unclear as of Saturday night what sparked the explosion."

" The cause of the outage was under investigation."

Tempête magnétique et panne électrique à Los Angeles

Voir les commentaires

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #Soleil_cycle24, #Blackout

Une ligne électrique qui s'étant du Guatemala au Panama sur 1800 km a été affectée par une tempête magnétique de FAIBLE intensité. L'indice Kp a seulement rejoint le niveau 5 mais la vélocité a été plus importante que ce à quoi je m'attendais. 

Des millions de personnes se sont retrouvées sans électricité mais elle sera rétablie rapidement. Car heureusement pour eux, la charge absorbée n'était pas assez importante pour griller le réseau.

Cela démontre à quel point notre bouclier magnétique n'est plus en mesure de supporter la réception de masses coronales de forte densité et vélocité. Ce sont des faits que j'ai expliqués dans cette vidéo.

Extrait d'un courriel que j'ai déjà envoyé pour répondre à un questionnement: 

Lorsqu'une éjection de masse entre en collision avec notre magnétosphère celle-ci est compressée comme vous le savez bien. La magnétopause qui est à environ 10 rayons terrestre de distance côté jour se rapproche de la Terre par la compression du vent solaire. Jusqu'à 7 rayons terrestres et probablement moins en ce moment. La magnétopause est une frontière relativement poreuse et laisse entrer certaines particules chargées qui vont suivent les lignes du champ magnétique terrestre, rester piégées et accélérer en tournant en boucle autour de la planète. Ce qui forme la ceinture de Van Allen. Un peu comme pour le choc terminal dans l'héliosphère, les particules finissent tôt ou tard par en percuter d'autres. Comme dans un jeu de billes, certaines sont projetées en direction de la terre, suivent le champ magnétiques local et pénètrent dans l'atmosphère. Donc le hasard a son mot à dire pour expliquer pourquoi certaines régions sont ou seront touchées (en plus des régions polaires). De plus, la composition du sous-sol peut aussi avoir un impact. Au Québec par exemple, un fort impact électromagnétique ne pénétrait pas beaucoup dans le sol. Il demeurait en surface et grillerait tout sur son passage. Le pour et le contre du bouclier canadien!

Une tempête magnétique cause une gigantesque panne de courant en Amérique centraleUne tempête magnétique cause une gigantesque panne de courant en Amérique centrale

Voir les commentaires

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #Météorologie, #Bouleversements, #Soleil_cycle24

Comme je l'avais expliqué vers la fin de cette vidéo il y a quelques mois, la hausse des rayonnements cosmiques causée par la faiblesse du Soleil va engendrée une foule d'évènements météorologiques extrêmes. Je suis en train de préparer une vidéo afin d'expliquer où j'en suis. 

Beaucoup vont vouloir accuser le réchauffement climatique anthropique et/ou la géo-ingénierie. Mais en fait nous assistons à un processus naturel qui va aller en s'amplifiant. MétéoMédia parle de "blocage atmosphérique", de "dôme d'air froid", "d'orages popcorn" etc. Je ne passe pas une seule journée sans pouffer de rire et à me demander ce sera quoi la nouvelle expression du jour. 

Soyez vigilants ! 

 

Voir les commentaires

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #Séismes, #Soleil_cycle24, #Bouleversements, #Climatologie, #Météorologie

Le foyer du séisme a été triangulé à 46 km de profondeur et à 23 km au SW de Puerto San Jose.

Je profite de cette brève publication pour annoncer que la production de vidéos va bientôt reprendre. Dans la dernière vidéo il y a quelques mois, j'avais expliqué que l'augmentation des rayonnements cosmiques par la faiblesse du Soleil affecterait la météorologie et ultimement, le climat par un refroidissement. Qu'il y aurait de plus en plus de couverture nuageuse ( albédo ), d'averses, d'inondations, des extrêmes de température, d'orages, de potentiel d'initiation de la foudre etc. L'atmosphère est de plus en plus ionisée par le bombardement de particules cosmiques primaires et secondaires. Il faut s'attendre à beaucoup de bouleversements! Dont les tornades qui ne s'expliquent pas uniquement par la thermodynamique. Ces informations seront très importantes compte tenu que l'Église des changements climatiques anthropiques va en profiter pour sonner l'alarme et passer la quête dans les rangs des personnes qui refusent de penser par elles-mêmes.

Séisme de magnitude 6.8 au Guatemala et message importantSéisme de magnitude 6.8 au Guatemala et message important

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog